fbpx
Skip links
Accueil > Installateur de panneaux solaires ☀️ > Autoconsommation photovoltaïque, on vous dit tout!
autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque, on vous dit tout!

Vous avez un projet d’installation de kit solaire photovoltaïque ? Vous vous renseignez sur les différents panneaux (panneau monocristallin, panneau polycristallin, panneau thermique, panneau hybride, panneau aérovoltaïque…), batteries, onduleurs, mais aussi les modes de consommation de l’électricité ? Vous êtes sans doute au courant qu’il existe différents types de consommation d’énergie lorsque l’on en produit soi-même : autoconsommation, revente totale de l’électricité ou autoconsommation avec revente de surplus d’électricité. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à l’autoconsommation, à l’autoconsommation avec revente de surplus et à la maison autonome (dont les différentes installations (électrique, chauffage, eau) ne sont pas raccordées à chaque réseau). L’autoconsommation est possible grâce à plusieurs sources d’énergies : le soleil, le vent, la chaleur et l’eau. L’autoconsommation, c’est consommer l’électricité que l’on produit chez soi pour soi. À l’heure actuelle, la majorité des français opte pour l’autoconsommation et consomme l’électricité qu’elle produit, avec 85 000 foyers ayant opté pour cette solution et qui produisent et consomment donc leur propre énergie. En matière d’autoconsommation, c’est l‘énergie solaire photovoltaïque qui domine. Il suffit d’installer des panneaux solaires photovoltaïques sur son toit ou dans son jardin pour faire fonctionner ses appareils électriques (chauffage, éclairage…).

Mais il faut réfléchir avant de se lancer dans l’autoconsommation. Quelle part de votre consommation couvrira votre production d’énergie ? Souhaitez-vous couvrir la totalité de vos besoins en énergie ? Dans ce cas, le prix peut vite grimper. Dans tous les cas, l’autoconsommation ne s’improvise pas.

La consommation électrique d’une maison de 100m²

L’électricité consommée est à chaque fois différente selon le foyer. Selon qu’il se chauffe à l’électricité, qu’il chauffe son eau avec, le nombre et la puissance des appareils qu’il utilise… la consommation et donc la facture ne seront pas les mêmes à la fin du mois. Mais de manière générale, plus la surface d’habitation est grande, plus la consommation le sera aussi, car la surface à chauffer est plus importante. 

On estime que la consommation électrique moyenne d’une maison de 100m² est d’environ 18 100 kWh par an pour un compteur de 9 kVA, ce qui représente un prix d’environ 2 700 € par an. Chauffer un logement de 100m² avec de l’électricité représente une consommation comprise entre 9 350 kWh et 13 560 kWh par an. 

Le chauffage représente tout de même 62% de la consommation électrique moyenne pour une maison de 100m² ! Le chiffre varie surtout en fonction de la qualité d’isolation du logement. L’électricité spécifique (ordinateurs, électroménager, etc…) occupe 19%, l’eau chaude 12% et la cuisson 7%. Pour chauffer l’eau, on estimera que la consommation électrique moyenne d’une maison de 100m² sera de 4 200 kWh par an. 

Il existe différentes astuces pour réduire sa facture énergétique :

  • Adopter les bons réflexes (éteindre la lumière, éteindre les appareils informatiques quand ils ne sont pas utilisés, baisser le thermostat du chauffage…)
  • Recourir à l’utilisation d’appareils récents et peu énergivores
  • Bien choisir son fournisseur d’énergie
  • Veiller à la bonne isolation de son logement

Autoconsommation photovoltaïque : La maison autonome

Une maison autonome, aussi appelée géonef, est une maison capable de produire l’entièreté de l’énergie qu’elle consomme, de telle sorte qu’elle est totalement autosuffisante sur le plan énergétique. Cela représente un mode de vie à part entière, qui ne convient sans doute pas à tout le monde. C’est néanmoins l’occasion de s’affranchir des différents organismes de distribution de ressources et de gagner en indépendance via une autoconsommation totale sur tous les plans. 

Installer des panneaux solaires photovoltaïques est une bonne façon d’atteindre cette autonomie tant convoitée. Souvent situés dans des endroits reculés (forêt, montagne, campagne…) ces logements ne sont pas reliés aux réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz

Les installations pour devenir autosuffisant représentent un certain investissement, car s’affranchir des approvisionnements extérieurs n’est pas une mince affaire et demande de bonnes quantités de ressources. Souvent compliqués à construire, ces fameux géonefs sont souvent reliés, en partie, aux réseaux d’approvisionnement. Pour devenir totalement autonome, on cherchera avant tout à être le plus économe possible

Un bâtiment autonome doit pouvoir fournir :

  • De l’électricité (solaire, éolienne…)
  • De la chaleur (solaire)
  • De l’eau potable
  • De l’eau chaude (solaire)

Pour arriver ou du moins s’approcher de l’autosuffisance totale, il va falloir optimiser son logement et bien réfléchir à sa conception. En premier lieu, l’isolation des combles est sans doute le plus important puisqu’elle permet de réduire considérablement les besoins en chauffage. L’orientation du logement n’est pas non plus à négliger, car c’est elle qui vous fera bénéficier au mieux de la chaleur du soleil et de sa lumière pour vos panneaux solaires photovoltaïques. De quoi réduire la facture.

Une maison autonome devra recourir à différentes installations plus ou moins coûteuses, afin d’assurer les besoins de base de ses occupants. Les prix peuvent rapidement grimper, nous dirons que c’est le prix à payer pour une certaine liberté.

L’électricité

Pour la production d’électricité, c’est, dans une grande partie des cas, l’énergie solaire photovoltaïque qui est privilégiée, du fait d’une production souvent plus importante que les autres sources d’énergie renouvelables. Attention tout de même à penser son installation de kit solaire photovoltaïque dans le but de couvrir la totalité de ses besoins en énergie. S’équiper d’une ou plusieurs batteries (batterie plomb ouvert, batterie plomb AGM, batterie plomb gel, batterie lithium) n’est pas non plus du luxe, car cela permet de stocker les kWh produits en plus et de les réutiliser plus tard, lorsque la production d’énergie peut se faire moindre. En d’autres termes, une installation de kit solaire photovoltaïque autonome sera plus coûteuse qu’une installation de kit solaire photovoltaïque raccordée au réseau EDF, en plus d’une impossibilité de bénéficier de la prime à l’autoconsommation versée par l’État. 

Le chauffage

Pour le chauffage, les panneaux solaires thermiques sont une bonne solution. Se présentant comme des panneaux solaires photovoltaïques classiques, ces panneaux solaires comportent un système de récupération de chaleur, qui servira par la suite à chauffer l’eau ainsi que l’air. Une telle installation peut aussi être associée à un poêle à bois lorsque la production de chaleur des panneaux solaires n’est pas suffisante, à la condition d’avoir du bois pour le feu. Avec ce poêle, vous pourrez même vous confectionner un fourneau utile à la préparation de plats tels que des soupes.

L’eau

Lorsqu’il est question de maison autonome, il est impératif de prévoir un système de récupération de l’eau de pluie (ou un puits) ainsi qu’un système d’assainissement pour la rendre potable, étant donné l’absence de raccordement au réseau.

Autoconsommation photovoltaïque avec revente de surplus

Avec une installation de kit solaire photovoltaïque en autoconsommation, vous pourrez consommer l’électricité que vous produirez selon vos besoins (chauffage, eau…).  La revente du surplus d’électricité permet également de la revendre à EDF (pas aux mêmes tarifs que la revente totale toutefois).

La vente du surplus d’électricité  à un fournisseur est très encadrée. Pour revendre son surplus d’électricité, le particulier doit signer un contrat d’obligation d’achat. Valable pour une durée de 1 à 20 ans selon le fournisseur, ce contrat fixe un prix de vente du kWh invariable pendant toute la durée de celui-ci. Dans la majorité des cas, il est déterminé par les pouvoirs publics et subventionné par l’État pour valoriser la production d’électricité produite par les particuliers et encourager l’autoconsommation.

Quelle puissance pour un kit en  autoconsommation photovoltaïque?

Pour l’autoconsommation, vous avez le choix entre une micro-centrale ou une installation plus importante, selon vos besoins.

La micro-centrale

Si vous n’avez que peu de besoins électriques, vous privilégierez probablement l’installation d’une micro-centrale, utilisant l’énergie solaire pour produire, à petite échelle (< 3 kWc), de l’électricité par l’intermédiaire de panneaux solaires photovoltaïques.

Une installation plus importante

À l’inverse, si vos besoins sont plus importants, vous préférerez une installation plus puissante à partir de 3 kWc et plus encore.

Les aides pour une installation photovoltaïque en autoconsommation

Faire construire une maison autonome ne donne accès à aucune aide de l’État. Effectivement, les aides financières ciblent la rénovation énergétique des bâtiments. Pour bénéficier d’aides,il vous faudra donc transformer votre logement actuel en maison autonome. Pour cela, il sera nécessaire de réaliser certains travaux :

  • Isolation du logement
  • Installation d’un équipement de production d’énergie utilisant une énergie renouvelable (solaire, éolienne…)

Installer des panneaux solaires photovoltaïques pour son logement donne accès à deux aides de l’État : la prime à l’autoconsommation et les tarifs de revente de l’électricité produite à EDF Obligation d’Achat, qui permettent d’amortir le coût de l’installation d’un kit solaire photovoltaïque.

PuissanceFormuleTarif d’achat du kWh (en €)
< 3 kWcVente totale
Autoconsommation
0,1779
0,10
< 9 kWcVente totale
Autoconsommation
0,1512
0,10
< 36 kWcVente totale
Autoconsommation
0,01095
0,06
< 100 kWcVente totale
Autoconsommation
0,0952
0,06

Tarifs de revente de l’électricité produite selon la puissance (kWc) de l’installation solaire photovoltaïque

Puissance de l’installation solaire photovoltaïqueMontant d’aides versé pour chaque kWc installéMontant total maximumMontant annuel versé sur 5 ans
< 3 kWc390 €1170 €234 €
< 9 kWc290 €2610 €522 €
< 36 kWc170 €6120 €1224 €
< 100 kWc80 €8000 €1600 €

Aides à l’autoconsommation solaire photovoltaïque – barème 2020

Source : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-installation-photovoltaiques

Sommaire

Articles similaires

📞 Contactez-nous

Technicien(ne) / Couvreur(se) – Photovoltaïque – Semaine de 4 jours

Présentation de la société

My Electricity est spécialisée dans l’installation de panneaux photovoltaïques et de bornes de recharges pour véhicules électriques. My Electricity fait partie de la société Upkay Energies, société indépendante et familiale dédiée aux économies d’énergies.

Nous intervenons dans les domaines de l’habitat privé pour les particuliers, le tertiaire pour les entreprises ayant des demandes fortes en énergie, l’autoconsommation collective pour les copropriétaires.

Notre clientèle, sensible à l’écologie et à la transition écologique et en quête de recherche d’économies, nous choisit pour notre sérieux et nos conseils adaptés à chacun de leurs besoins et souhaits.

En effet, notre vision est d’apporter à chacun de nos clients une solution simple, évolutive et économiquement viable, afin que la transition écologique soit une force et non une obligation.

Nous proposons des installations de haute qualité avec des produits apportant les meilleures garanties, la plus grande sécurité d’exploitation et le plus grand confort d’utilisation ainsi qu’une empreinte carbone la plus basse possible. Le travail bien fait est notre force et nous apportons le plus grand soin à chaque projet avant, pendant et après l’installation.

Depuis 2018, My Electricity se développe comme une start-up et a bien grandi. C’est pourquoi, nous recrutons aujourd’hui de nouveaux collaborateurs pour prendre part de façon active au développement de la société et à la transition écologique! Vous cherchez une entreprise dynamique et souhaitez rejoindre une équipe sympathique sur le long terme? Vous souhaitez pouvoir évoluer dans un domaine d’activité passionnant et d’utilité publique? Rejoignez-nous!

Les missions d’un technicien photovoltaïque/ couvreur :

  • Être en contact avec des clients et répondre à leurs questions
  • Lire et suivre des dossiers techniques photovoltaïques, plan de calepinage, schéma de câblage.
  • Mise en sécurité du chantier et de ses accès
  • Montage et démontage d’échafaudage
  • Mise en place de lignes de vie
  • Poser des systèmes aluminium en surimposition type K2 Systems
  • Poser des cheminements et tirer de câbles
  • Poser des panneaux photovoltaïques de grande qualité
  • Raccorder électriquement les centrales photovoltaïques

Nos attentes par rapport à ce poste :

My Electricity attend de vous rigueur, amour du travail bien fait, respect des règles de sécurité pour le travail en hauteur, écoute, bienveillance et professionnalisme. Capacité à travailler en équipe, adaptabilité et polyvalence.

Votre profil :

  • Diplôme ou formation qualifiante CAP / BEP couvreur ou charpentier
  • Expérience de + de 6 mois sur le terrain.
  • Être à l’aise pour le travail en hauteur
  • Connaissances générales du second-œuvre
  • Permis B
  • Être autonome et professionnel.
  • Des notions d’électricité seraient un plus
  • ​​Vous faites preuve d’un excellent relationnel, d’un esprit de service et d’équipe
  • L’habilitation QualiPV BAT ainsi qu’une expérience dans le milieu photovoltaïque serait également un plus.

On vous propose :

  • Semaine de 4,5 jours, (35 heures du lundi au vendredi midi )
  • Week-ends disponibles
  • Rémunération a partir de 1900 € brut selon profil
  • Primes mensuelles sur objectif
  • Intéressement annuel aux bénéfices lié à la performance de l’entreprise pour les salariés présents depuis plus de 6 mois
  • Panier repas
  • Mutuelle
  • Rattachement à la convention collective du bâtiment
  • Accompagnement technique
  • Montée en compétence et formations pour évoluer dans le temps

Type d’emploi : CDI, Temps plein

Salaire : à partir de 1 900,00€ par mois

Programmation :

  • Du Lundi au Vendredi

Types de primes et de gratifications :

  • Primes

Lieu du poste : Déplacements fréquents